Chloé, prof et bénévole MPP
photo de Sarah
- LE 30 juin 2022

On te présente Chloé, bénévole chez MPP depuis l’été 2021 et prof en primaire !

Qu’est-ce qui t’a amené à t’engager ?

J’ai toujours fait attention au tri des déchets, j’avais quelques lingettes lavables pour me démaquiller, mais je n’étais clairement pas écolo, adorant le shopping, les shampoings (bios) aux mille et une senteurs et les barres chocolatées. Ce qui m’a vraiment amenée à m’engager pour l’écologie, ce sont mes enfants. Quand j’ai enfin été enceinte de mon premier enfant, j’ai eu une crise de « panique » à 7 mois de grossesse. Il était devenu hors de question que je mette des couches jetables à mon bébé. Du coup, j’ai convaincu mon mari d’acheter des couches lavables…et le reste est venu petit à petit : pas de petits pots en plastique, lingettes lavables également pour bébé, vêtements de seconde main pour toute la famille, puis courses en vrac beaucoup plus fréquemment, passage à un fournisseur d’électricité 100% écologique, etc. C’est pour eux, pour la planète qu’on leur laissera que je me « bats » tous les jours.

 

Pourquoi tu es devenue prof ?

Au départ, parce que je ne savais pas trop vers quoi me tourner. J’adorais les enfants…et les langues étrangères. Je cherchais un moyen de lier les deux. J’ai d’ailleurs travaillé quelques années dans une école primaire bilangue allemand-anglais pour enseigner les deux langues aux enfants. Mais mon engagement écologique ayant gagné l’école également, toujours après la naissance de mon premier, j’ai eu l’immense plaisir de découvrir que ma « nouvelle » école était engagée écologiquement, notamment en ayant été labellisée « École en Démarche de Développement Durable » (E3D). Je suis devenue référente (chiante) écologie. Je crois que je suis exactement où je dois être, alliant l’enseignement et l’écologie. J’adore enchainer une séance de fractions avec une dictée sur la forêt amazonienne et les problèmes causés par l’Homme puis une leçon sur Charlemagne.

 

Pourquoi as-tu participé à MPP ?

En souhaitant changer ma pratique de classe, j’ai échangé le matériel en plastique contre du papier, du carton et du métal quasiment uniquement mais je trouvais que ce n’était pas assez. J’ai commencé avec quelques lectures écologiques, mais ce n’était pas non plus suffisant, car cela ne changeait pas les pratiques de mes élèves. Et puis un jour, ma cousine a participé à la version grand public de MPP et m’a bien évidemment citée pour le défi « transmettre un nom ». Elle m’en a parlé, mais le mois de juin signifie pour moi tête-dans-le-guidon-et-les-livrets-scolaires. Alors j’ai laissé tomber…mais je me suis renseignée quelques semaines plus tard. Et c’est devenue une évidence que je participerai ! Embarquant au passage une collègue…puis plusieurs !

 

Qu’est-ce que MPP t’a apporté à toi ainsi qu’à tes élèves ?

À moi, une grande satisfaction personnelle car je me sens d’autant plus engagée en étant bénévole auprès de l’association (j’avais envisagé à un moment compliqué de ma pourtant courte carrière de changer pour un métier tourné vers l’écologie, mais j’ai heureusement, rapidement retrouvé le plaisir de la classe). J’ai l’impression d’allier mes 2 convictions en étant à l’école, en éduquant la future génération à l’écologie. Du côté de mes élèves, je les sens très impliqués. Certains me rapportent des lectures sur l’écologie. Une élève m’a demandé un cadre pour fabriquer un tawashi à la maison. Ils aiment beaucoup ce challenge et sont contents d’y participer pour la 2ème fois. J’aime aussi beaucoup les liens qui se tissent entre eux lors des défis de classe. Pour moi, ce sont des semaines un peu particulières ces semaines de défi, comme si on partait en sortie scolaire, mais en classe. On bouleverse un peu nos habitudes, ça fait du bien à tout le monde.

 

Quel est ton prochain challenge écologique ?

Professionnellement, embarquer plus de collègues dans le défi, en devenant, pourquoi pas, référente écologie sur plusieurs écoles. Personnellement…arrêter le papier toilette pour les lingettes ! J’ai réussi à convaincre mon cher et tendre, il faut seulement qu’on se lance !   Bébé numéro 2 est enfin propre – finies les couches lavables ! – et nous avons un tas de lingettes devenues inutiles qui attendent sagement une deuxième vie !

Merci Chloé 🌞 On vous dit à bientôt pour un nouveau portrait !

LES THÈMES MPP

Les prochains thèmes